Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

Directeur du meeting
Pascal SCHULER
3, impasse Houchard
57800 Freyming-Merlebach/FRANCE
Tél. 33 (0)3 87 04 09 38
Portable (Handy) 33 (0)6 14 38 46 06
e-mail : p.schuler@free.fr 

 

Autre contact
US FORBACH ATHLETISME
Maison de l’Athlétisme - Stade du Schlossberg
57600 FORBACH
Tél. 33 (0)3 87 84 56 95
e-mail : forbachathle@free.fr

Flashback - Résultats

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=175767

140525 Meeting Affiche  2013 affiche 500  120527 affiche meeting 300 

2011  affiche2010 300 2009 Affiche Meeting 

AFFICHE   070527 affiche meeting   2006.jpg

Liens

logo_club_USF2.jpg   Logo_FFA.png

Photos 2016

Médias

  pictograms-nps-misc-camera.png   icone-fb   7567756-icone-de-camera-du-film-sur-internet-carre-noir-bou.jpg

 

Billetterie

7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 12:20
Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 07:56

Un grand MERCI à vous tous qui avez largement contribué à la réussite de notre meeting de FORBACH 2017. Sous une température caniculaire, nous avons rencontré le succès populaire et également sportif.

Notre meeting se classe actuellement à la 14ème place mondiale avec 79203 pts ( le deuxième total de tous les temps pour le meeting). L'année dernière nous avons fait légèrement mieux avec 79508 pts. Je pense que nous nous situerons aux alentours de la 70ème place à la fin de l'année 2017 des meetings mondiaux, et sans doute à la sixième ou 7ème place française.

Soyez les ambassadeurs de notre meeting en remerciant et en diffusant ce mail à toutes les personnes qui vous ont donné un coup de main pour que notre meeting soit encore une fois une belle réussite.

Merci et toutes mes félicitations pour votre investissement.

A l'année prochaine, le 27 mai 2018 !!!!

Sportivement,

Pascal SCHULER

Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 06:18
Meeting Elite de Forbach : Menaldo et Bigot s’illustrent

Kevin Menaldo a brillé en Lorraine, en portant son record personnel à 5,83 m au saut à la perche. Belle satisfaction également pour Quentin Bigot, auteur de son meilleur jet de la saison au marteau avec 77,30 m. Côté courses, Teddy Atine-Venel a réalisé un prometteur tour de piste en 45’’39.

Kevin Menaldo n’était pas à Eugene, samedi, dans le grand bain de la Diamond League.  Mais l’athlète de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise a prouvé, ce dimanche, qu’il faisait bien partie du gratin mondial du saut à la perche. A Forbach, rapidement esseulé dans un concours moins dense que prévu (5,45 m pour Mathieu Collet et Axel Chapelle), il a eu besoin de trois tentatives pour franchir 5,70 m. Il a fait preuve de la même ténacité à la barre suivante, en effaçant 5,83 m au troisième essai. Une performance qui lui permet de battre son record personnel, réalisé en 2015 au Stade de France, de deux centimètres.  « Je suis content car j’avais de bonnes sensations et j’ai pu prendre de bonnes perches, a confié le protégé de Gérald Baudouin au quotidien L’Equipe. Je ne suis pas encore sur élan complet, et j’ai pu faire de belles choses ensuite sur mes sauts à 5,91 m, même si je manquais de fraîcheur. » Une hauteur à laquelle s’est arrêté son concours.

Bigot dans le top 8 mondial

Quentin Bigot a également fait preuve d’une belle endurance au marteau. Pourtant déjà assuré de la victoire, c’est au sixième et dernier essai qu’il a réalisé son meilleur jet, en expédiant son engin à 77,30 m. Sa meilleure performance de la saison, qui lui permet d’occuper le huitième rang mondial. Avec trois autres lancers au-delà des 75 mètres sous un soleil de plomb, le régional de l’étape s’est montré solide et régulier. De quoi pouvoir espérer se rapprocher des 80 mètres très vite, peut-être dès le meeting de Montreuil jeudi prochain.

Atine-Venel à neuf centièmes du NPR

Kevin Menaldo et Quentin Bigot ont déjà le niveau de performance requis (NPR) pour les Mondiaux de Londres en poche. Ce n’est pas encore le cas de Teddy Atine-Venel. Mais le sprinteur de Savigny Sénart Athlétisme s’en est grandement rapproché sur 400 m. Dans une course remportée par le Polonais Rafal Omelko en 45’’23, il a pris la troisième place en 45’’39, à seulement neuf centièmes du NPR pour les championnats du monde. Un autre Français est descendu sous les 46’’, en la personne de Thomas Jordier (45’’82). Sur la même distance mais chez les filles, Elea Mariama Diarra (52’’76) et Phara Anacharsis (52’’91) sont passées sous les 53’’. A retenir également côté courses : la première place de Benjamin Sedecias sur 110 m haies en 13’’52 (-0,2m/s) et le deuxième rang sur 800 m du junior Benjamin Robert en 1’47’’98 (NPR pour les Europe de sa catégorie).

 

Wlodarczyk tient son rang

Les athlètes polonais ont été, comme souvent, à la fête à Forbach. Illustration au lancer du marteau féminin, qui pouvait compter sur la présence de la recordwoman du monde Anita Wlodarczyk. La double championne olympique a fait honneur à son rang en dominant largement les débats. Elle a réalisé son meilleur jet au sixième essai, avec 75,69 m. Troisième place pour Alexandra Tavernier avec 68,93 m, qui n’a validé que deux essais.

On attendait beaucoup du triple saut, mais les performances n’ont malheureusement pas décollé sur le sautoir de Forbach. Chez les femmes, dans un concours dominé par la Polonaise Anna Jacgaciak avec 13,99 m (2,3m/s), Eloyse Lesueur se classe deuxième avec 13,78 m (+0,9m/s), un centimètre devant Nathalie Marie-Nely (+1,8m/s) et sept centimètres devant sa camarade d’entraînement Rouguy Diallo (+2,6m/s). A noter le record personnel de Sokhna Gallé avec 13,61 m (+0,1m/s). Chez les hommes, petite surprise avec la victoire du Franco-Marocain Adil Gandou, qui bat son record en s’envolant à 16,63 m (+1,8m/s). Harold Correa (16,23 m, +0,6m/s) et Benjamin Compaoré (15,92 m, +2,8m/s), qui vient d'être à nouveau papa, ont évolué loin de leur meilleur niveau.

Repost 0
Published by Fédération Française d'athlétisme
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 06:15
Athlétisme : Quentin Bigot, une victoire qui fait date

Pour son retour à Forbach, Quentin Bigot a signé sa meilleure performance de la saison. Il a aussi remporté une victoire marquante devant le champion olympique en titre. Josiane Bordelier, sa conseillère, avait vu juste.

Elle avait noté une marque sur un bout de papier avant la compétition. Quentin Bigot a bien suivi les instructions : il a lancé son marteau à 77,30 m (au dernier essai après plusieurs jets entre 74,80 m et 76,84 m). Sur le papier, Josiane Bordelier avait inscrit 77. Le conducteur de train réussit ainsi sa meilleure perf officielle de la saison.

« Je suis content, l’entraînement paye », savourait le vainqueur de la coupe d’Europe en mars. « Tout se passe bien, la saison démarre, je gagne un meeting international. Je ne peux pas rêver mieux pour l’instant. »

Le lanceur d’A2M a même battu le champion olympique en titre, le Tadjik Dilschod Nazarenko, qui s’est arrêté à 75,14 m au quatrième essai. « Il n’était pas au top de sa forme », corrigeait vite le vainqueur du concours. « Le battre dans un meeting, c’est bien mais dans un championnat, c’est mieux. »

Sa victoire en coupe d’Europe en mars, une perf de valeur en mai, toute une série de meetings prévue en juin, des vues sur les championnats du monde en août à Londres : Quentin Bigot a retrouvé la forme, celle qui lui permet de se faire plaisir et de sourire à la vie. « Je m’entraîne à Metz, j’ai un nouvel entraîneur, Pierre-Jean Vazel, j’ai changé beaucoup de choses à l’entraînement », expliquait le lanceur. « Josiane m’apporte surtout une présence. Ce n’est pas évident d’être tout le temps tout seul lors des séances ; elle est là avec le groupe et c’est important. Ce n’est pas forcément purement technique ou du coaching. Elle est là et c’est une ancienne lanceuse de poids et disque. »

Un temps et Josiane Bordelier reprend : « Il n’y a pas de surprise. C’est ce qui était prévu compte-tenu de ce qu’il se passe à l’entraînement. Quentin est régulier sur chaque compétition entre 75 et 76, voire même un peu au dessus. C’est une suite logique, dans l’ordre des choses. Aujourd’hui, il réalise sa meilleure performance officielle et bat le champion olympique. »

« Mais je pense qu’il était un peu moins serein que d’habitude car il y avait Nazarov et le concours était de grande qualité. Avec des noms », poursuivait la technicienne. « Toutefois c’est normal et cela ne l’a pas dérangé. Actuellement, Quentin s’entraîne un peu moins lourd parce qu’il a une série de meetings ; il sort d’un cycle plus important, ce qui explique qu’il n’a réussi que 75 m aux interclubs.

Aujourd’hui, j’avais tablé sur 77 m. Je pense qu’il peut viser 78 m et son record. C’est prévu pour le mois d’août et les Mondiaux de Londres. »

En attendant l’échéance principale de sa saison, le lanceur d’A2M ira à Montreuil, jeudi.

 

Repost 0
Published by Le Républicain Lorrani
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 06:12
Athlétisme : un meeting de Forbach haut perché

MEETING INTERNATIONAL DE FORBACH

 

Athlétisme : un meeting de Forbach haut perché

Kévin Menaldo sera monté très haut. A 5,83 m, établissant l’un des deux records du stade, battus hier dans la chaleur. Si les lanceurs de marteau ont tenu leurs promesses, les triple-sauteurs ont beaucoup et trop mordu.

D’abord, on a frôlé la catastrophe quand une rafale de vent a envoyé l’écran géant de la télévision sur la piste. Et puis, le meilleur est arrivé. Et ce fut d’abord à la perche. Là où Jean Galfione a laissé une trace, là où Renaud Lavillenie a posé son empreinte de champion. Et bien, cette fois, c’était au tour de Kévin Menaldo de signer la perf’du jour. « J’étais venu pour refaire, en plein air, les minima (5,70 m) que j’avais déjà sautés en salle en hiver. Mais j’ai voulu aller plus haut ».

Et bientôt, on a retrouvé l’élève de Philippe Collet serrant les mains de son entraîneur à travers le grillage du stade. Pour une image émouvante. C’est que Menaldo, au troisième essai, s’était arraché pour faire tomber non pas la barre mais son record personnel : 5,83 m !

Le champion de France savait à ce moment-là qu’il détenait la meilleure performance française de la saison. Eh oui, devant le maître, qui, à Eugene, avant-hier, s’était arrêté à 5,81 m.

Menaldo a remis ça, attaqué une barre mondiale à 5,91 m. « Pour voir , dit-il, la hauteur à laquelle se gagnent les médailles mondiales ». Et le petit n’a pas été ridicule, qui a engagé les jambes et le buste. Mais hier, dans un stade du Schlossberg remis à neuf, Kévin Menaldo n’était pas le seul à chevaucher son nuage.

Tenez, on a revu Teddy Atine-Venel à son meilleur niveau. A 32 ans, l’athlète de Savigny est en pleine renaissance. Il a effectué le tour de piste en 45"39, son record personnel. Aux Mondiaux de Londres, le 4x4 français va pouvoir compter sur son homme de base (4-13 août).

Le marteau tient ses promesses

On aura eu droit encore à un très relevé 400 féminin avec une démonstration de fluidité de la blonde Polonaise Justyna Swiety (51"93), la troisième des Europe en salle de Belgrade, la troisième d’une certaine Floria Gueï. Les sprinteurs et les hurdleurs eurent à livrer bataille au vent dans la ligne droite des tribunes, ce qui n’empêcha ni les Américains Alexandria Anderson (11"49) et Diondre Batson (10"32) de pousser les feux. Benjamin Sedecias approcha son record sur les haies hautes (13"52) et dans son jardin, Pauline Lett, la Forbachoise d’A2M, poussa dans ses retranchements la Polonaise Karolina Koleczek.

Evidemment, le marteau, l’ADN du meeting forbachois, a tenu ses promesses. Anita Wlodarczyk a envoyé l’engin à 75,69 m. La double championne olympique confesse qu’elle est un peu moins bien à la même époque que l’an passé et s’excuse en disant que c’est le début de la saison. Et Bigot est redevenu Bigot. Fort, très fort. En revanche, il y eut des déceptions majeures au triple saut malgré le vent dans le dos.

A. Z.

Repost 0
Published by Le Républicain Lorrain
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:53
Athlétisme : Eloyse Lesueur comme le Phénix avant le meeting de Forbach

Fauchée en plein vol dans son rêve olympique par deux graves blessures, la double championne d’Europe de la longueur se réinvente au triple saut avec Teddy Tamgho.

Tel le Phénix, Eloyse, tel l’oiseau de légende. Capable de renaître des cendres des incendies qu’elle a allumés. Et avant les Jeux Olympiques de Rio, ceux sur lesquels veillait le Corcovado, Eloyse Lesueur avait embrasé la planète du saut en longueur. Et puis…

Venue du sprint et des épreuves combinées, la lumière noire avait scintillé à Helsinki, en 2012 au championnat d’Europe. Pour briller de nouveau de mille feux aux Mondiaux en salle de Sopot, à l’hiver 2014, avant d’illuminer le ciel de Zurich d’un nouveau feu d’artifice. A côté de Renaud Lavillenie et de Teddy Tamgho, la France des concours se découvrait une nouvelle icône capable d’approcher les 7 m (6,92 m) et même de les dépasser (7,04 m ventés) pour incarner le rêve olympique. « En 2013, j’ai battu trois fois dans le même concours le record de France. Jamais je ne me suis sentie plus forte que ce jour-là, à Göteborg ».

Perfectionniste en diable, la Guadeloupéenne de Seine-Saint-Denis, protégée de Renaud Longuèvre, travaille alors à doubler son ciseau terminal. Mais l’or se change en plomb. Arrive le temps où le Phénix se consume. Grave blessure à l’ischio-jambier puis rupture du ligament postérieur du genou. Le rêve olympique brésilien est brisé.

Tamgho à ses côtés

Mais les champions ne meurent jamais. A Marseille, au SCO Sainte-Marguerite, sous le regard bienveillant de Laurence Bily et l’autorité fraternelle du Phénix des Phénix, Teddy Tamgho, Lesueur se réincarne. « J’ai tout repris à zéro, refait les gammes, travaillé les bondissements. Aujourd’hui, je n’ai plus de douleurs et me sens toute neuve. J’ai aussi retrouvé le plaisir » , dit-elle au téléphone, de sa voix grave et souriante.

Eloyse Lesueur est la même. Et une autre. Sans tourner le dos à la longueur, la discipline qui l’a faite reine, elle s’est essayée en hiver au triple saut. Et la demoiselle s’est envolée, dès le printemps, le 7 mai 2017, à 13,89 m et le 14 mai, à 14,10 m. « Je commets encore, bien sûr, beaucoup d’erreurs. Mais avec des minima fixés à 14,25, une participation aux Mondiaux de Londres (4 au 13 août) me semble envisageable ».

C’est ce sésame-là qu’Eloyse Lesueur vient chercher à Forbach, dans un concours de haut niveau, relevé par les présences de Jeannine Assani Issouf (14,40 m), Marie Nely (14,18 m), Roughy Diallo (14,20 m), Amy Zongo (14,08 m) et des étrangères Anna Jagaciak (14,33 m) et Neele Eckhardt (14,09 m). Attention, Phénix en bout de piste.

Repost 0
Published by Républicain Lorrain
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:43
Start-List - HOMMES - 26.05
Start-List - HOMMES - 26.05
Start-List - HOMMES - 26.05
Start-List - HOMMES - 26.05
Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:36
Start-List - Femmes - 26.05
Start-List - Femmes - 26.05
Start-List - Femmes - 26.05
Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 11:07
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Présentation des Athlètes - FEMMES
Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 10:39
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Présentation des Athlètes - HOMMES
Repost 0
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article