Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

Directeur du meeting
Pascal SCHULER
3, impasse Houchard
57800 Freyming-Merlebach/FRANCE
Tél. 33 (0)3 87 04 09 38
Portable (Handy) 33 (0)6 14 38 46 06
e-mail : p.schuler@free.fr 

 

Autre contact
US FORBACH ATHLETISME
Maison de l’Athlétisme - Stade du Schlossberg
57600 FORBACH
Tél. 33 (0)3 87 84 56 95
e-mail : forbachathle@free.fr

Flashback - Résultats

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=175767

140525 Meeting Affiche  2013 affiche 500  120527 affiche meeting 300 

2011  affiche2010 300 2009 Affiche Meeting 

AFFICHE   070527 affiche meeting   2006.jpg

Liens

logo_club_USF2.jpg   Logo_FFA.png

Photos 2016

Médias

  pictograms-nps-misc-camera.png   icone-fb   7567756-icone-de-camera-du-film-sur-internet-carre-noir-bou.jpg

 

Billetterie

1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 16:39
Meeting de Forbach : de plus en plus fort !

En prenant les principales performances réalisées dimanche au Schlossberg, le meeting élite de Forbach bat son record de points. Il pourrait figurer dans les 60 meilleurs meetings d’athlétisme au monde en 2016.

Le niveau du meeting d’athlétisme élite de Forbach monte encore en gamme. A l’issue de l’édition 2016, un record de points a été battu sur l’ensemble des épreuves. A la table hongroise, système de cotations officielles des performances en athlé, le meeting de dimanche a rapporté 79 508 points. Le précédent record du meeting forbachois était établi à 78 500 points. « Nous faisons mieux que le meeting de Rehlingen en Sarre. Nous sommes provisoirement classés 23e meeting mondial. On pourrait terminer l’année dans les 60 meilleurs rencontres d’athlétisme au monde », se réjouit Pascal Schuler, président de l’USF et directeur du meeting. Le plateau réuni ce week-end au Schlossberg était extrêmement dense en qualité. Bien entendu, le niveau du marteau féminin a beaucoup joué dans le résultat final. Le concours était de niveau olympique avec une victoire de la championne du monde Anita Wlodarczyk. La Polonaise a lancé son engin à 79 m 45, tout proche de son record du monde à 81 m 08.

Mais le triple saut féminin, le 100 m féminin (remporté en 11"35, record du stade), le poids masculin (record du stade avec 20 m 59), la perche masculine avec la victoire de Valentin Lavillenie sur un bond à 5 m 65… ont aussi constitué des performances de niveau mondial.

Tout cela est de bonne augure pour l’édition 2017 qui se déroulera sur une piste toute neuve. En effet, les travaux de remplacement de l’anneau actuel vont débuter la semaine prochaine. Le stade va être fermé durant trois mois pour la pose d’un revêtement flambant neuf. La piste actuelle date de 1995. Utilisée de façon intensive par le club d’athlé de l’USF mais aussi les scolaires et d’autres sportifs… elle nécessitait une remise à niveau.

Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 16:36

L’édition 2016 du Meeting International de Forbach aura été à la hauteur de l’évènement annoncé.Les performances se sont succédées durant toute l’après-midi avec à la clé de nombreux records du stade.

 

WLODARCZYK a frappé un grand coup.

Auteur du record du monde au marteau féminin, Anita WLODARCZYK, Polonaise d’origine, avait annoncé une grosse performance à Forbach. Première épreuve à ouvrir le Meeting, le public forbachois a pu voir les exploits de la polonaise dès son premier jet : 78m10, record du stade pulvérisé ! (ancien 73m33, détenue par Stéphanie FALZON en 2008). Il aura fallu attendre le 3e jet de la polonaise avec le public qui retient son souffle avant de voir retomber son marteau à 79m45 pour remporter le concours. La française, Alexandra TAVERNIER qui avait cœur à briller et effacer le record de France de Manuela MONTEBRUN. Mais l’annécienne n’aura jamais pu réussir à se régler signant une seule performance à 68m76 (5e du classement général).

Le marteau masculin n’était lui non plus pas en reste. Le biélorusse Pavel BAREISHA s’est imposé d’entrée de jeu, comme leader du concours. Le duel avec Jérôme BORTOLUZZI aura vite pris fin (74.10 contre 72.38), tandis que Hassan MAHMOUD, l’égyptien prend la 3e place du concours avec 70.16m.

 

Frank ELEMBA OWAKA fait tomber le record.

Frank ELEMBA OWAKA, actuel meilleur performer français avec 21m01, avait affirmé à Pascal SCHULER que le record du Stade d’Yves NIARE datant de 2008 (20.42). Le sociétaire de Franconville Athlétisme n’aura mis qu’un essai à confirmer ses propos. Auteur d’un jet à 20M59, il efface le défunt Yves NIARE des tablettes des records du Meeting. Dans ce même concours, l’autre homme à avoir réussi à franchir la ligne des 20m, est le roumain, TOADER Andrei Rares (20.24).

 

NDZINISA Phumlile avale la ligne droite.

Les courses de sprint-haies sont toujours les courses les plus attendus lors d’un Meeting, surtout quand un public, novice, participe à l’évènement. A 14h15, les demoiselles entraient en piste à l’occasion des séries du 100M. NDZINISA Phumlile auteur du meilleur chronomètre des séries affiche un large sourire à l’issu de sa course. 2h plus tard, même sourire, même expression sur son visage, on peut constater que la vosgienne est ravie. Il lui aura fallu 11’’35 pour s’imposer en finale laissant scotché à un peu moins de deux dixième de seconde sa dauphine Orphée NEOLA (11’’51).

Chez les garçons, le constat a été le même. Mosito LEHATA domine la finale du 100m (10’’29) et laisse derrière lui deux sprinteurs de belle envergure. Rene MARVIN prendra donc la seconde place de cette finale (10’’49), la 3e place revient quant à elle à Menapra JIRAPONG, le thaïlandais avec 10’’51.

 

Un beau duel au triple –saut féminin.

Si dans les autres concours, les leaders étaient annoncés, c’est bien au triple-saut que le suspens aura été le plus grand. Du côté des dames, il aura fallu attendre le dernier essai de MARIE NELY Nathalie pour savoir qui serait la vainqueur du concours. La française, Jeanine ASSANI ISSOUF retient son souffle jusqu’à la fin du saut malheureusement mordu de Nathalie. La limougeaude l’emporte donc avec un meilleur saut à 14m19 (NDLR : 14.03m pour Marie-Nely Nathalie) tandis que la 2e des Championnats du Monde cet hiver en salle à Portland, l’allemande Kristin GIERISCH, en retrait sur le concours avec 13.77m qui échoue au pied du podium.

Max HESS aura quant à lui tenu son rang à l’occasion du triple-saut masculin. Le vice-champion du monde en titre s’est largement imposé sur le sautoir forbachois avec un saut mesuré à 17m00. Hugues ZANGO et Jean-Marc PONTVIANNE n’auront jamais pu répliquer restant respectivement à 16.84m et 16.63m.

 

Les hurdleurs en forme.

Si le 100m a été le théatre d’un record du stade, les courses de haies se sont parfaitement bien déroulées malgré un vent plus que négatif sur les différentes courses. Chez les demoiselles, la colombienne Brigith MERLANO aura mis 13’’54 a franchir ses 10 obstacles en finale. Elle entraine dans sa foulée, Asseita DIAWARA et Rosvitha OKOU, 2e et 3e avec respectivement 13’’26 et 13’’42. Dans cette finale apparaissait également la jeune athlète messine Pauline LETT. Auteur d’une série proprement défendue, la messine a remis le couvert en s’invitant à la finale du 100m haies où elle prit la 5e place en 13’’54.

Chez les hommes, moins de 14’’ auront suffi à Simon KRAUSS, Ladji DOUCOURE et Joseph HYLTON pour se partager le podium du 110m haies. Avantage au parisien (KRAUSS) qui franchit la ligne en 1ère position (13’’53) devant ses adversaires respectifs (13’’89 et 13’’99).

 

 

Lavillenie haut perché.

Un Lavillenie peut en cacher un autre. Indisponible car invité à une compétition de son sponsor à Eugène, Renaud a laissé le champ libre à ses adversaires pour remporter le concours de saut à la perche. Deux hommes pouvaient prétendre à cette victoire : Valentin LAVILLENIE, détenteur de la 2e meilleure performance française de la saison, et Stanley JOSEPH, auteur des minima olympiques avec 5m70 quelques semaines auparavant. Si les autres perchistes sont restés cloué à 5m50, Stanley JOSEPH et Valentin LAVILLENIE auront assuré le show. Se prêtant au jeu des impasses successivement, attendant que l’un ou l’autre ne cède aura duré un petit moment. Avantage à Valentin qui franchit 5m65 contre 5m60 pour Stanley.

 

Des coureurs aux multiples performances.

Sur les tours de pistes, que ce soit au 400m ou au 800m, les performances enregistrées ont été à la hauteur des espérances. Sur le 400m, il fallait suivre le duel programmé entre Soufiane BOUHADA et Coulibaly TOUMANY. L’avantage tourne en rapidement vers l’algérien (BOUHADA) qui remporte la finale en 46’’03. Son dauphin, Coulibaly TOUMANY ainsi que Lardj MILLOUD complètent tous deux le podium avec respectivement 46’’13 et 46’’31.

Côté féminin, la polonaise Justyna SWIETY a bouclé sa course en 52’’04. Chrono qui lui a permis de distancer ses adversaires du jour (Vivian MILLS – 52’’78 et Mariama Elea DIARRA – 53’’51).

Au rayon du demi-fond, les courses de 800m étaient en premières lignes. On retiendra les performances de Noélie YARIGO et Rutto Eliud KIPGNETIC qui remportent leurs courses respectives en 2.10.70 (Femmes) et 1.48.56 (Hommes).

Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 14:07
Meeting de Forbach : Wlodarczyk en démonstration

La recordwoman du monde du lancer du marteau Anita Wlodarczyk, a montré l’étendue de son talent aux spectateurs présents lors du meeting Elite de Forbach, ce dimanche. Valentin Lavillenie et Jeanine Assani Issouf ont également confirmé leurs bonnes dispositions du moment.

Elle était la star annoncée sur le stade du Schlossberg, et elle n’a pas déçu. Patronne planétaire du marteau depuis trois ans, la polonaise Anita Wlodarczyk a tenu son rang ce dimanche, dans l’anneau lorrain, épargné par la météo maussade du week-end dans l’Hexagone. Avec 79,45 m, réalisés à son troisième essai, elle a couronné une superbe série de cinq lancers à plus de 77 m. Hélas, Alexandra Tavernier, médaillée de bronze aux derniers Mondiaux, n’a pas pu profiter de l’aspiration de la patronne polonaise, et n’a réussi qu’un seul jet mesuré, à 68,76 m, bien en dessous de ses ambitions. Elle se classe finalement cinquième derrière deux autres Polonaises, Joanna Fiodorow (71,49 m) et Malwina Kopron (69,11 m) séparées par l’Allemande Kathrin Klaas (71,40 m).


Les autres concours n’ont pas été aussi relevés, mais ont offert beaucoup plus de suspens. Jeanine Assani Issouf a dû s’employer pour décrocher la palme au triple saut, en raison de la résistance de Nathalie Marie-Nely, qui a égalé son record personnel (14,03 m), qui datait de 2012. La Martiniquaise du CA Montreuil se replace ainsi dans la course aux niveaux de performance requis, puisqu’elle n’est plus qu’à deux petits centimètres d’Amsterdam, et à vingt-deux de Rio. Mais elle n’a rien pu faire face aux 14,19 m réalisés par Jeanine à son cinquième essai. Rouguy Diallo a terminé troisième du concours, à la faveur d’un meilleur essai à 13,94 m, son meilleur résultat 2016 en plein air à ce jour.


Valentin Lavillenie s’est montré souverain avec la gaule en main. Après avoir tout réussi à son premier essai jusqu’à 5,65 m, il s’est essayé sans succès à 5,76 m, avec la certitude confortée qu’il est sur le bon chemin à moins d’un mois des championnats de France. Il devrait y retrouver son dauphin du jour, Stanley Joseph, qui s’est arrêté à 5,60 m après un concours où il a dû lutter à chaque barre. Baptiste Boirie a dû se contenter de 5,50 m et Axel Chapelle de 5,40 m. Au triple saut, l’Allemand Max Hess est le seul à avoir atteint les 17,00 m, avec un vent beaucoup trop favorable (+3,4). Les caprices d’Eole ont visiblement gêné les sauteurs puisque Jean-Marc Pontvianne, le meilleur Français du jour, est crédité de 16,63 m (+2,9). Au poids, le Congolais de l’EFCVO Franck Elemba Owaka a expédié son engin à 20,59 m et devance le Roumain Andrei Toader (20,24 m).

Dans les courses, la meilleure performance du jour est à mettre à l’actif de Simon Krauss, qui a bloqué les cristaux du chronomètre sur 13’’53 lors du 110 m haies, devançant Ladji Doucoure (13’’89) et Wilhem Belocian (14’’06). Dans la course féminine, la Colombienne Brigith Merlano l’a emporté en 13’’14, devant Aisseta Diawara (13’’26). Même cas de figure pour Elea mariama Diarra, qui a profité du sillon creusé par la Polonaise Justyna Swiety (52’’04) pour couvrir son tour de piste en 53’’51, et pour Orphée Neola, chronométrée en 11’’51 sur 100 m, derrière la Swazilandaise Phumlile Ndzinisa (11’’35). Marvin Rene a terminé son 100 m en 10’’49, à distance respectable du représentant du Lesoto Mosito Lehata (10’’26). Enfin, Toumany Coulibaly s’est classé deuxième du 400 m en 46’’13, un dixième derrière l’Algérien Soufiane Bouhada.

Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 12:17
Athlétisme : gros coup de marteau à Forbach, la Polonaise Anita Wlodarczyk a lancé loin (79m45)

Gros coup de marteau au meeting de Forbach ce dimanche. La Polonaise Anita Wlodarczyk a lancé loin, tout près de sa meilleure performance mondiale (79m45). Alexandra Tavernier (5e ) n’a jamais réussi à se régler.

e marteau, ADN du meeting forbachois depuis ses prémisses, a apporté une jolie éclaircie ce dimanche après-midi au stade du Schlossberg, baigné par de savoureux rayons. La Polonaise Anita Wlodarczyk a enfoncé le clou dans la tradition : son lancer à 79m45 (à trois petits centimètres de la meilleure performance mondiale qu’elle détient) a détruit la concurrence et lui a offert une bonne dose de confiance avant les Jeux Olympiques de Rio dans quelques semaines.

La championne du monde, jamais titré aux JO, n’a plus que cette échéance bien ancrée en tête : un désir intense qu’elle aimerait voir se concrétiser de façon dorée. Les Jeux étaient évidemment sur toutes les lèvres du meeting international concocté par Pascal Schuler et son équipe de bénévoles. Des Jeux brésiliens qui se refusent pour le moment à Alexandra Tavernier, venue en Lorraine pour arracher les minima mais repartie avec des questionnements.

Contraste entre une Polonaise sous un grand soleil et une Française (5e avec 68m76) qui cherche à tâtons les rayons de soleil cachés sous un ciel qu’elle aimerait grand et bleu dans les semaines à venir. « C’était un meeting de très haut niveau. Une sortie décevante ? Oui et non. C’était compliqué sur ce nouveau plateau hyper rugueux. Une vraie râpe à fromage, avoue, avec un grand sourire, la sociétaire d’Annecy. J’ai eu du mal à me régler mais le jus était là. Il ne faut pas que je me prenne la tête. J’y crois fort. »

Cinq zéros pointés plus tard, Tavernier revenait avec un léger jet (68m76) loin des attentes olympiques (minima à 72m). « Je suis loin mais j’ai encore des occasions, ça reste jouable. Aujourd’hui (dimanche) , je prends une petite claque. Quand je vois ce que je mets comme volonté à l’entraînement et que ça ne donne pas l’effet escompté en compet, c’est un peu dur ».

Rio attendra quelques semaines de plus Tavernier qui n’a pas encore trouvé le bon équilibre : « j’ai changé d’entraîneur, de lieu d’entraînement. Une vie nouvelle », avoue la petite blonde de 22 ans qui vit maintenant à Lannion. La suite pour la médaillée de bronze des championnats du monde à Pékin en 2015 ? « Le meeting de Montreuil, les France à Angers », détaille-t-elle, consciente que ses jets n’étaient pas dignes de son standing. Revenir plus forte sur les prochaines sorties sera l’objectif. A rendre marteau.

Published by Républicain Lorrain
commenter cet article
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 12:25
Le Marteau à l'honneur à Forbach !

Le concours du lancer du marteau féminin sera une des épreuves les plus attendues du meeting de Forbach, avec les présences de la recordwoman du monde de la discipline Anita Wlodarczyk et de la Française Alexandra Tavernier. La perche masculine et les triples sauts hommes et femmes devraient aussi valoir le coup d’œil, lors d’une compétition où les concours occuperont le devant de la scène. Côté courses, Wilhem Belocian effectuera sa grande rentrée sur 110 m haies.

Alexandra Tavernier attend avec impatience de réaliser le niveau de performance pour les Jeux olympiques de Rio, fixé à soixante-douze mètres. En retrait il y a un peu moins d’une semaine lors du meeting de Pékin (7e avec 66,35 m), sur le stade où elle avait conquis le bronze mondial l’été dernier, la Savoyarde tient une nouvelle occasion de s’acquitter du jet requis, qui est largement dans ses cordes. A Forbach, elle va se retrouver face à ce qui se fait de mieux sur la planète marteau. A savoir la Polonaise Anita Wlodarczyk, recordwoman du monde avec 81,08 m. Avec quatre autres concurrentes possédant des records à plus de soixante-dix mètres, elle ne manquera pas de concurrence.

Assani Issouf et Correa libérés
Les J.O. de Rio, Jeanine Assani Issouf a déjà fait un grand pas vers eux, en portant son record personnel à 14,26 m lors du meeting de Doha, soit un centimètre de plus que le niveau de performance requis. La Limougeaude peut désormais sauter l’esprit libre. Ses principales adversaires sur le sautoir de Forbach seront l’Allemande Kristin Gierisch (14,46 m) et la Colombienne Yosiris Urrutia (14,58 m), sans oublier la recordwoman de France espoirs Rouguy Diallo, capable aussi de s’inviter au Brésil. Chez les hommes, Harold Correa, brillant lors des Interclubs avec un record personnel porté à 17,08 m (NPR pour les J.O.), tentera de surfer sur sa belle forme du moment. Les Français Jean-Marc Pontvianne, Kevin Luron et Louis-Grégory Occin seront aussi à suivre, tout comme l’Allemand Max Hess (17,14 m).
Traditionnellement, le saut à la perche masculin offre un beau spectacle en Moselle. L’édition 2016 ne devrait pas déroger à la règle, avec une belle bagarre attendue entre quelques-uns des meilleurs plieurs de gaule hexagonaux. A savoir Valentin Lavillenie et Stanley Joseph, qui ont déjà réalisé le niveau de performance pour les J.O. (5,70 m), mais aussi Jérôme Clavier, Baptiste Boirie et Alexandre Feger. Le Belge Arnaud Art (record à 5,65 m) tentera de venir troubler la lutte franco-française.

Coup d’envoi pour Belocian
Sur la ligne droite, la prestation de Wilhem Belocian va être observée de très près. Le Guadeloupéen effectue sa grande rentrée sur les obstacles, après avoir renoncé par précaution aux meetings de Kingston et Baie-Mahault. Il part grand favori du 110 m haies, même si ses compatriotes Simon Krauss, Ladji Doucoure et Benjamin Sedecias auront aussi une belle carte à jouer. Sur 100 m, on retrouvera entre autres, chez les garçons, Emmanuel Biron, Marvin Rene, Mickael-Meba Zeze et Pierre Vincent, ainsi que, chez les filles, Jennifer Galais, Orphée Néola et Ayodele Ikuesan. Sur le tour de piste, Toumany Coulibaly chez les hommes et Elea Mariama Diarra chez les filles seront notamment à suivre.

Enfin, arrivée serrée en perspective sur 100 m haies entre Rosvitha Okou et Aisseta Diawara, même si la Colombienne Brigith Merlano (12’’85) partira largement avec la faveur des pronostics. Côté lancers masculins, les spécialistes du poids Gaëtan Bucki et Frédéric Dagée auront à cœur de se rapprocher des 20 m, voire de les dépasser. Le Congolais Franck Elemba, qui vient de dépasser pour la première fois la ligne des 21 m lors du meeting de Dakar (21,01 m), sera l'homme à battre. Au marteau, Jérôme Bortoluzzi sera le principal Français à suivre, dans une épreuve où l’Egyptien Hassan Mahmoud fait figure de favori avec ses 78,35 m.

Published by Fédération Française d'Athlétisme
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 08:42
Athlétisme : Tavernier et Wlodarczyk  dans la course aux records à Forbach

Il ne faudra surtout pas manquer le lancer du marteau féminin, dimanche au meeting de Forbach. Pascal Schuler y a organisé un rendez-vous de première. En effet, outre l’Allemande Katrin Klaas (76,05 m) et la Polonaise Joanna Fiodorow (74,39 m), on suivra de près les prestations de la recordwoman du monde Anita Wlodarczyk (81,08 m) ainsi que de la médaillée de bronze des derniers championnats du monde de Pékin, l’Annécienne, la jeune Alexandra Tavernier (74,39 m).

« La Polonaise Anita Wlodarczyk est la reine du marteau, la vice-championne olympique en titre, la championne du monde sortante et l’actuelle recordwoman du monde. C’est un peu la Lavillenie de sa discipline. Elle est en forme et nous avons négocié avec elle une prime en cas de nouveau record mondial » , explique Pascal Schuler, le directeur du meeting.

Alexandra Tavernier s’est aujourd’hui fait un nom dans la spécialité. Elle sera de son côté à la chasse aux minima. Une performance à 72,00 m la ravirait. Et Forbach lui réussit plutôt.

Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 08:16

Alexandra TAVERNIER se confrontera Dimanche à la recordwomen du Monde en titre, Anita WLODARCZYK. Ce concours aux allures d'un concours de niveau mondial pourrai permettre à Alexandra de battre le Record de France détenu par une certaine Manuela MONTEBRUN (74M66). Son record personnel (74m39) et sa forme actuelle laisse présager une jolie performance...

RDV Dimanche dès 14H15.

Alexandra TAVERNIER en quête du record de France !
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 13:18

Max HESS, l'allemand, Vice-Champion du Monde du triple saut cet hiver à Portland s'alignera sur le concours de triple dimanche.

Max HESS, Vice-Champion du Monde du triple saut à Forbach !
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 13:24

Le champion olympique de 2012 avec le relais 4x400m des Bahamas est forfait pour le Meeting International de Forbach.

Michael MATHIEU, FORFAIT !
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 13:22

2e des Championnats du Monde en Salle à Portland, l'allemande Kristin GIERISCH sautera dimanche sur le sautoir forbachois avec la meilleure performance des engagées !

Kristin GIERISCH au triple-saut !
Published by meeting international de Forbach
commenter cet article